Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Teinturier
(terme de Teinturier) adoucissement, diminution d'une couleur, depuis la plus sombre jusqu'à la plus claire de la même espèce.

Il y a des nuances de rouge, de verd, de bleu, de gris-de-lin, de jaune, etc. et chaque nuance contient huit ou neuf dégradations de couleurs.

Les maîtres et gardes des teinturiers en soie sont obligés par leurs statuts et règlements de teindre tous les deux ans deux livres de soie de seize sortes de nuances en cramoisi ; savoir, quatre rouges, quatre écarlates, quatre violettes et quatre canelles, pour servir d'échantillons matrices sur lesquels les débouillis des soies de pareilles nuances doivent être faits.

NUANCE, (Peinture) sont les passages insensibles d'une couleur à l'autre, ou du clair aux bruns. On ne se sert cependant guère de ce terme en peinture.

NUANCES, MARQUE DE (Soierie) billets attachés à la gavassine pour indiquer à l'ouvrier la couleur qu'il doit mettre quand une fleur, une feuille commence.

NUANCE, (ouvrage d'Ourdissage) s'entend de toute couleur qui passe par gradation du foncé au pâle, et cela par différents degrés imperceptibles ; il faut avoir attention que ces gradations ne soient pas trop tranchantes, ce qui choquerait l'oeil, et détruirait l'harmonie qui doit toujours régner dans l'union des couleurs.




Affichages : 879