S. m. terme d'Antiquaire ; ce mot signifie, 1°. une monnaie de bronze qui était la troisième partie de l'as ; il était marqué d'un côté d'une tête de Janus, et de l'autre d'un radeau. Voyez sur cette monnaie Gronovius, de pecun. veter. lib. IV. c. ij. Pline, lib. XXXIII. c. iij. et l. XXXIV. c. xiij. rapporte que la famille Servilia avait un triens qu'elle conservait comme quelque chose de sacré ; mais je ne pense pas que tous ceux de cette famille en fissent le même cas. 2°. Le triens était une tasse à boire, dont on se servait ordinairement, et qui contenait la quatrième partie du septier ; presque tous les poètes en parlent, témoin Properce, Eleg. III. viij. Perse, Sat. III. c. Martial, Epig. CVII. v. viij. (D.J.)