Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Antiquaire
S. f. terme d'Antiquaire. Favissa, fosse, ou plutôt chambre, voute souterraine dans laquelle on garde quelque chose de précieux.

Ce mot parait formé de fovissa, diminutif de fovea, fosse.

Les favisses, suivant Varron et Aulugelle, étaient la même chose que ce que les anciens Grecs et Romains appelaient thesaurus, et non archives et trésor dans nos églises.

Varron dit que les favisses, ou plutôt les flavisses, comme on les nommait d'abord, étaient des lieux destinés à renfermer de l'argent monnoyé : quos thesauros, dit-il, graeco nomine appelaremus, Latinos flavissas dixisse, quod in eas non rude aes, argentumque, sed stata, signataque pecunia conderetur. C'était donc des dépôts où l'on conservait les deniers publics, aussi-bien que les choses consacrées aux dieux.

Il y avait des favisses au capitole ; c'étaient des lieux souterrains, murés et voutés, qui n'avaient d'entrée et de jour que par un trou qui était en-haut, et que l'on bouchait d'une grande pierre.

Elles étaient ainsi pratiquées pour y conserver les vieilles statues usées qui tombaient, et les autres vieux meubles et ustensiles consacrés, qui avaient servi à l'usage de ce temple ; tant les Romains respectaient et conservaient religieusement ce qu'ils croyaient sacré. Catullus voulut abaisser le rez-de-chaussée du capitole, mais les favisses l'en empêchèrent.

Festus en donne une autre idée, et dit que c'était un lieu proche des temples, où il y avait de l'eau. Les Grecs l'appelaient , nombril, parce que c'était un trou rond. Aulugelle décrit ces favisses ; il les appelle citernes, comme Festus, mais apparemment parce qu'elles en avaient la figure. Ces deux notions ne sont pas fort difficiles à concilier : il est certain que le trésor dans les temples des anciens grecs, était aussi une espèce de citerne, de réservoir d'eau, de bain, ou de salle proche du temple, dans laquelle il y avait un réservoir d'eau, où ceux qui entraient au temple se purifiaient. Dictionnaire de Trévoux et Chambers. (G)



Affichages : 1023