Fileur d'or

S. f. (Fileur d'or) sont des espèces de bobines sur lesquelles l'ouvrage se dévide après avoir été filé ; elles ont des crants au bout qui vont toujours en diminuant, comme ceux de la fusée ; pour augmenter le mouvement quand les cazelles sont vuides, et pour le diminuer quand elles sont presque pleines. Voyez FILEUR D'OR.
ou MOUFFLES ; ce sont en termes de Fileur d'or, des morceaux de bois carrés dans lesquels on a pratiqué des mortaises pour y renfermer deux petites roues de buis, où passe la corde qui vient de la fusée sur les cazelles.
S. m. (Fileur d'or) c'est parmi les fileurs d'or un petit cylindre de verre, sur lequel passe l'ouvrage, afin qu'il ne coupe point le bois du rouet.
en terme de Fileur d'or, c'est dévider le fil ou la soie qui ne sont pas encore couverts pour les mettre sur les roquetins ; ou le fil d'or, d'argent, qui est façonné.