Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Tisseranderie
v. act. (Tisseranderie) c'est faire passer les chanvres, lins, orties et autres matières propres à être filées par les serants. Les chanvres serancés, ce sont les chanvres qui ont reçu cet apprêt, et qui sont réduits en filasse. Les dents du seran doivent être plus ou moins serrées, selon la finesse dont on veut que soit le chanvre.

On a ordinairement plusieurs serants de différente grandeur. Quand on veut serancer, on les attache au bout d'une table, sur un escabeau, ou autre ustensile de ménage ; le principal est qu'ils soient fermes ; on passe le chanvre plusieurs fois à-travers de ces pointes de fer ; et quand il est bien peigné, bien propre et bien clair, on le met en botte pour le vendre à mesure qu'on en serance ; ou bien on le file, soit à grand rouet, à la quenouille, ou au fuseau, suivant les différents usages auxquels on le destine. (D.J.)



Affichages : 1028