Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Cuisine
(Cuisine) se compose de la façon suivante. Prenez clous de girofle, costus blanc, zédoaire, gingembre, semence de cumin, de chacun deux gros ; hermodactes mondées, diagrede, de chacun demi-once ; miel rosat cuit en consistance d'électuaire mou, trois fois la quantité du tout. Pulvérisez le tout, à l'exception du diagrede que vous n'ajouterez qu'après avoir mêlé le reste avec le miel rosat, au moyen d'une spatule de bois ; faites un électuaire selon l'art.

Cette composition est bonne pour les gens robustes, forts, les pituiteux et les hydropiques : mais il ne convient point aux personnes délicates. La dose est depuis un gros jusqu'à six.

On prétend que ce purgatif est excellent dans les maladies soporeuses, et dans la goutte.

On appelle cet électuaire caryocostin, du nom de deux des ingrédiens qui entrent dans sa composition, qui sont le costus, et les clous de girofles ; appelés en latin caryophilli. (N)



Affichages : 947