Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Lainage
S. f. (Lainage) étoffe de laine grossière, non croisée et peu serrée, dont le poil est fort long, quelquefois frisé d'un côté, et d'autres fois sans frisure, suivant l'usage à quoi elle peut être destinée. Cette étoffe se fabrique sur un métier à deux marches, de même que la bayette ou la flanelle, à quoi elle a quelque rapport, surtout quand elle est de bonne laine, et qu'elle n'est point frisée. Les revêches se fabriquent ordinairement en blanc, et sont ensuite teintes en rouge, bleu, jaune, verd, noir, etc. On s'en sert à doubler des habits ; les femmes en doublent des jupons pour l'hiver ; les Miroitiers en mettent derrière leurs glaces pour en conserver l'étain ; les Coffretiers-malletiers en garnissent le dedans des coffres propres pour la vaisselle d'argent, et les Gainiers s'en servent à doubler certains étuis. Savary. (D.J.)
Affichages : 928