Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Gantier
S. f. (Gantier) espèce de gants à l'usage des femmes, qui n'a qu'un pouce et point de doigts ; mais seulement une patte terminée en pointe et volante, qui couvre le haut des doigts au-dessus de la main.

Mitaine se dit aussi de certains gros gants de cuir fourrés, qui ont un pouce, et une espèce de sac fermé, qui enveloppe les doigts sans être séparés. Voyez MOUFLE.

Les maîtres Gantiers-Parfumeurs peuvent faire, vendre et garnir toute sorte de mitaines de telle étoffe qu'ils jugent à propos, pourvu qu'elles soient doublées de fourrures.

MITAINE A JOUR, termes de marchand de modes. Ces mitaines sont tricotées à l'aiguille, et ressemblent à une dentelle ; elles sont ordinairement de soie noire ou blanche ; du reste elles n'ont rien de particulier.

Les marchands de modes font ou font faire par des ouvriers atitrés des mitaines de satin, taffetas et velours de toute couleur.

MITAINES, (Pelleterie) c'est ainsi qu'on appelle certaines peaux de castor qui ne sont pas de la meilleure qualité ; ce nom leur vient apparemment de ce qu'elles ne sont propres qu'à fourrer des mitaines.



Affichages : 1032