S. m. (Salines) temps que demeure le sel dans un grenier. Les ordonnances défendent d'entamer les masses des greniers, qu'elles n'aient tout leur gabelage, c'est-à-dire que le sel n'y ait été apporté depuis deux ou trois ans au-moins.

Ce sont aussi les marques que les commis des greniers mettent parmi le sel, pour découvrir dans leurs visites si le sel qu'ils trouvent chez les particuliers est du sel de gabelle ou du sel de faux-saunage : ils se servent ordinairement de paille ou autres herbes hachées qu'ils changent souvent. Dictionn. du Comm. et de Trév.

De gabelle, on a fait le mot précédent et ceux de gabelé, de gabeleur, etc. (G)