Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Bâtiment
en terme de Bâtiment, est une espèce de civière avec laquelle des hommes portent des pierres ordinairement de peu de grosseur.

Les ouvriers qui portent le bar se nomment bardeurs. Voyez BARDEUR.

L'action de mettre la pierre sur le bar se nomme barder. Voyez BARDER. (P)

* Le bar est composé de deux longues pièces de bois équarries et assemblées parallèlement par quatre ou six traverses de deux pieds de long ou environ.

Ces traverses n'occupent que le milieu des pièces équarries, où elles forment un fond ou une grille sur laquelle on pose les fardeaux ; le reste des pièces équarries qui demeure isolé Ve en diminuant, est arrondi, se termine par une tête formant une coche ou un arrêt en-dessous ; et sert de manche ou bras des deux côtés de la grille ou du fond. L'arrêt de la coche retient les bretelles des bardeurs, et les empêche de s'échapper des bras. Quand les poids sont lourds, deux ou quatre manœuvres se mettent aux bras, et deux autres passent encore un levier sous la grille : ces derniers s'appellent arbalêtriers.

Pour garantir les arêtes et autres formes délicates des pierres taillées ou sculptées de l'impression des traverses, on couvre la grille de nattes. Ces nattes s'appellent torches.

* BAR, (Géographie) ville de Pologne, dans la Podolie, sur la rivière de Kow. Long. 46. lat. 49. 15.

* BAR, (duché de) Géographie contrée de France située des deux côtés de la Meuse, entre la Lorraine et la Champagne.

* BAR-LE-DUC, (Géographie) capitale du duché de Bar ; il y a haute et basse ville : celle-ci est sur la petite rivière d'Orney. Long. 23. lat. 48. 35.

* BAR-SUR-AUBE, (Géographie) ville de France en Champagne, capitale du Vallage. Longit. 22. 20. lat. 48. 14.

* BAR-SUR-SEINE, (Géographie) ville de France, au duché de Bourgogne. Long. 22. lat. 48. 5.



Affichages : 1691