Plombier

S. f. chez les Boyaudiers, est un ustensile qui dépend en quelque façon du tablier, quoiqu'il en soit séparé : c'est une espèce de plastron composé de vieux chiffons que ces ouvriers mettent devant eux pour garantir leur poitrine, et empêcher que leurs habits ne soient gâtés. Les Boyaudiers suspendent la bavette à leur cou, et se l'attachent derrière eux avec des cordons.

BAVETTE, terme de Plombier ; s'est ainsi qu'on appelle une sorte de plate-bande de plomb qui couvre les bords des chenaux.

terme de Plombier, est une pièce de plomb qu'on place au haut des trois couverts d'ardoise. C'est la principale pièce de l'enfaitement ; au-dessous du boursault est la bavette, et au-dessous de la bavette est le membron.

(terme de Plombier) c'est une bande de plomb, qui fait partie des enfaitements des bâtiments couverts d'ardoise. Voyez ENFAITEMENT.
S. m. terme de Plombier ; ce sont des morceaux de plomb de différentes figures et garnis de divers ornements, que les Plombiers placent sur les couvertures d'ardoises, pour en garnir les faites. Les enfaitements contiennent plusieurs pièces, comme des brifiers, des bourseaux, des membrons, des bavettes, des amusures, et autres.
S. f. (Plombier) pièce de plomb qui se place au droit des arrêtières et sous les amortissements. On l'appelle aussi basque.
(Plombier) ce sont deux morceaux de bois creusés en dedans, dont les Plombiers etc. se servent pour prendre l'outil appelé le fer à souder quand ils le retirent du feu pour appliquer et étendre leur soudure ; c'est proprement la poignée de l'outil coupée en deux dans sa longueur, et qu'on réunit sur la queue du fer toutes les fois qu'on le prend tout chaud pour s'en servir. Voyez FER A SOUDER et les fig. Pl. du Plombier.
S. m. terme de Plombier, petite bande de plomb carrée, qu'on place pour l'ordinaire dans les angles enfoncés de couverture d'ardoise ; ce sont des espèces de noues : le noquet est plié et attaché aux jouées des lucarnes et sur le latis.
S. m. terme de Plombier, c'est une espèce de poêle de cuivre fort mince, longue de deux à trois pieds, large et haute de quatre à cinq pouces, carrée par son ouverture et arrondie par le bas, et garnie d'un long manche de bois. Cet instrument sert aux plombiers pour chauffer en-dedans les grands tuyaux de plomb qu'ils veulent souder. Voyez TUYAU DE PLOMB. Voyez les fig. Pl. du Plombier.
ou TONDIN, s. m. (terme de Plombier) cylindre de bois, sur lequel les Plombiers arrondissent les tables de plomb dont ils veulent faire des tuyaux. Ils ont des rondins de plusieurs longueurs, et de différents diamètres, suivant les tuyaux qu'ils ont à arrondir. Savary. (D.J.)
S. m. pl. (Plombier) instrument à l'usage des plombiers et des facteurs d'orgues. Ce sont de gros cilindres de bois dont on se sert pour former et arrondir les tuyaux de plomb destinés à la conduite et à la décharge des eaux, et les tuyaux d'étain pour monter les orgues. Ces tondins sont plus ou moins gros et longs, selon la grosseur et la longueur qu'on veut donner aux tuyaux. Voyez TUYAUX.