Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Draperie
S. f. (Draperie) étoffes de laine qui se fabriquent particulièrement à Rouen, à Beauvais, et à Châlon. Les règlements du commerce les ordonnent à Beauvais de laines d'Espagne pour la trame, ou des plus fines de France et du pays, sans agnelains ni peignons ; les croisées à cinquante-six portées, trois quarts et un seize de large, vingt-sept aunes de long, pour revenir foulées à demi-aune demi-quart de large, sur vingt-deux à vingt-trois aunes de long ; et les non-craisées à trente-six portées, trois quarts et demi de large, vingt-sept aunes de long, pour revenir foulées à demi-aune demi-quart de large, sur vingt-deux à vingt-trois aunes de long. Voyez les Régl. du Comm.

* ESPAGNOLETTE, (Econ. domestiq. et Serrurerie) espèce de fermeture de fenêtre, dont on trouvera la description et la figure dans nos Planches de Serrurerie. En général, cette fermeture consiste en une longue barre de fer arrondie, attachée sur celui des deux battants de la fenêtre qui porte sur l'autre, et le contient ; à cette barre est unie, vers le milieu, une main qui fait mouvoir la barre sur elle-même ; les extrémités de la barre sont en crochet. Quand la barre est mue sur elle-même, à l'aide de la main, de droite à gauche, les crochets sont reçus et retenus dans des gaches ; la main qui se meut aussi circulairement et verticalement sur une de ces extrémités, peut être arrêtée dans un crochet mobîle attaché sur l'autre battant, et la fenêtre est fermée. Pour l'ouvrir, on fait sortir la main de son crochet, et par son moyen, on fait ensuite tourner la barre sur elle-même de gauche à droite ; alors ses extrémités sortent de leurs gaches, et la fenêtre est ouverte.




Affichages : 1237