Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Tannerie
S. f. (Tannerie ou Mégie) c'est une peau de bélier, mouton ou brebis, passée avec le tan ou avec le redon. La basanne a différents usages suivant les différents apprêts qu'elle a reçus : on en a fait des couvertures de livres, des porte-feuilles ; on en couvre des chaises, fauteuils, banquettes, etc. on l'emploie aussi à faire des tapisseries de cuir doré. Voyez CUIRS.

Il y a plusieurs sortes de basannes ; savoir les basannes tannées ou de couche, les basannes coudrées, les basannes chipées, les basannes passées en mesquis, et les basannes aludes.

Les basannes tannées ou de couches ; sont celles qui ont été étendues de plat dans la fosse, pour y être tannées comme les peaux de veaux, mais qu'on n'y a pas laissées si longtemps. On en fait des tapisseries de cuir doré.

Les basannes coudrées, celles qui après avoir été dépouillées de leur laine dans le plein, par le moyen de la chaux, ont été rougies dans l'eau chaude avec le tan. On en fait le même usage que des basannes tannées.

Les basannes chipées, celles auxquelles on a donné un apprêt particulier appelé chippage. Voyez CHIPPAGE.

Les basannes passées en mesquis, celles qui ont été apprêtées avec le redon, au lieu de tan. Voyez REDON.

Les basannes appelées aludes, celles qu'on teint ordinairement en jaune, verd ou violet, et qui sont fort velues d'un côté. On les appelle aludes, parce qu'on se sert d'eau d'alun dans les différents apprêts qu'on leur donne. Cette espèce de basanne est tout à fait différente des autres : on ne l'emploie d'ordinaire qu'à couvrir des livres et des porte-feuilles d'écoliers. Voyez TANNERIE et MEGIE.



Affichages : 2023