Imprimer
Catégorie parente: Arts & métiers
Catégorie : Balancier
S. f. (Balancier) sorte de balance, propre à peser de grands fardeaux. Elle est composée d'un fléau A B, (voyez les Pl. du balancier) A la 5 ou 6e partie de la longueur du fléau, est un arbre, dont les deux extrémités sont en couteaux par la partie inférieure ; les tranchants de ces couteaux portent sur les coussinets de la châsse E D, qui est faite comme celle du fléau à double crochet, façon d'Allemagne ; à l'extrémité A, qui est la plus proche du point de suspension, est une jumelle, dont les coussinets portent sur les tranchants des couteaux d'un arbre qui traverse le fléau en cet endroit ; à l'entretoise inférieure de cette jumelle, est un crochet, auquel on attache l'anneau où les quatre cordes du plateau F, se réunissent ; vers l'extrémité B du fléau, est un bouton dont l'usage est de retenir l'anneau du poids C, qui peut couler de B en D, et de D en B, dans lequel intervalle sont des divisions qui marquent les multiples et les aliquotes du poids C.

Usage de cette balance. On suspend cette machine par le crochet E, on met ensuite dans le plateau F, les choses que l'on veut peser ; on fait ensuite couler le poids C, de B en D, ou de D en B, jusqu'à-ce qu'il soit en équilibre avec le plateau chargé ; on regarde quelle division répond à l'anneau qui sera, par exemple, la 6e, à compter de D en B, ce qui fait connaître que la marchandise dont le plateau est chargé, pese six fois autant que le poids C ; ainsi si le poids C est de 20 B, la marchandise pesée est de 120 B.

En général, les poids sont en raison réciproque des leviers. Voyez LEVIER.




Affichages : 1907