S. f. (Littérature) fêtes qui se célébraient à Epidaure, à Egine et à Troèzène, en mémoire de Lamie et d'Auxésie, deux jeunes filles de l île de Crête, que quelques habitants de Troèzène lapidèrent dans une sédition. On ordonna, dit Pausanias, que pour apaiser leurs manes, on célébrerait tous les ans dans Troèzène une fête en leur honneur, et cette fête fut appelée lithobolies, ; ce mot vient de , pierre, et , je jete. (D.J.)