S. f. (Belles Lettres) s'entend des gestes affectés, indécens, ou trop fréquents. Voyez GESTE.

La gesticulation est un grand défaut dans un orateur. Quand on compare ce que les anciens nous racontent de la déclamation de certains orateurs qui frappaient violemment des pieds et des mains, à notre manière de prononcer un discours, on sent toute la différence qui se rencontre entre la déclamation et la gesticulation. Voyez ACTION et GESTE. (G)