Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Architecture
S. m. (Architecture) transtrum dans Vitruve ; longue pièce, qui arrêtée par ses extrémités par des ancres, sert sous une ferme de comble pour en empêcher l'écartement, comme aussi celui des murs qui la portent. Il y a de ces tirants dans les vieilles églises qui sont chanfreinés et à huit pans, et qui sont assemblés avec le maître entrait du comble, par une aiguille ou un poinçon.

Tirant de fer. Grosse et longue barre de fer, avec un oeil ou trou à l'extrémité, dans lequel passe une ancre qui sert pour empêcher l'écartement d'une voute, et pour retenir un mur, un pan de bois, ou une souche de cheminée. Daviler. (D.J.)

TIRANT, terme de Boisselier, sorte de nœud fait de cuir de bœuf, dont on se sert pour bander un tambour.

TIRANT, terme de Cordonnier, c'est un ruban de fil de diverses couleurs, qu'on attache au-dedans de la tige des bottes, et dont on se sert pour se botter aisément. (D.J.)

TIRANS, (Rubanier) ce sont les ficelles attachées aux lames, pour faire agir celles qui montent et passent sur les poulies du chatelet, pour suspendre et faire agir les hautes lisses. Voyez POULIES.

TIRANT, terme de Serrurier, c'est un morceau de fer, ou plutôt une barre de fer attachée sur une poutre, ou scellée contre le mur de quelque maison.

Le tirant a un oeil d'un bout où l'on place une ancre ; il est fendu de l'autre, lorsqu'il doit être scellé en plâtre ; il a un talon et des trous, lorsqu'il doit être posé sur une pièce de bois. On prend pour le faire une barre de fer plat, de longueur et grosseur convenables ; on forme l'oeil en pliant la barre, à environ un pied du bout. Pour cet effet, on se sert d'un mandrin carré, de la grosseur que doit avoir l'ancre ; on soude sur la barre le bout replié ; on chantourne la barre au défaut de l'oeil, pour que l'oeil soit perpendiculaire au plat de la barre. Si l'ouvrier ne chantourne pas l'oeil, c'est qu'alors la barre ne doit pas être posée sur son plat, ou que le tirant est destiné pour un lieu qui n'exige pas cette précaution, sans laquelle l'ancre peut s'ajuster au tirant.

TIRANT D'EAU, (Marine) c'est la quantité de pieds d'eau qui est nécessaire pour soutenir un vaisseau.



Affichages : 4251