Musique italienne

S. f. (Musique italienne) espèce de prélude ou de fantaisie qu'on joue sur l'orgue, le clavecin, le théorbe, etc. où il semble que le compositeur recherche les traits d'harmonie qu'il veut employer dans les pièces réglées qu'il doit jouer dans la suite. La ricercata demande beaucoup d'habileté, parce qu'elle se fait ordinairement sur le champ et sans préparation. Brossard. (D.J.)
(Musique italienne) c'est un chant renversé, qui après avoir servi de dessus, sert de basse ; et rivoltato basso, est un chant qui après avoir servi de basse, sert de dessus. (D.J.)
(Musique italienne) les Italiens appellent ainsi une espèce de mouvement qui va comme en sautant, et qui se fait presque toujours en triple, en pointant la première de chaque mesure. Brossard.
(Musique italienne) terme italien employé quelquefois dans la musique, et qui signifie d'une manière agréable, douce, gracieuse, etc. (D.J.)
(Musique italienne) ce terme de la musique italienne, avertit de chanter d'une manière qui exprime la douleur, et en poussant avec force, et comme avec peine, les sons de la voix ou de l'instrument. Brossard. (D.J.)