Danse

adj. terme de Danse. Le balancé est un pas qui se fait en place comme le pirouetté, mais ordinairement en présence, quoiqu'on puisse aussi le faire en tournant. Comme ce n'est que le corps qui tourne, et que cela ne change aucun mouvement, je vais décrire la manière de le faire en présence.

Il est composé de deux demi-coupés, dont l'un se fait en-avant, et l'autre en-arrière ; savoir, en commençant vous pliez à la première position, et vous portez le pied à la quatrième, en vous élevant dessus la pointe ; ensuite de quoi vous posez le talon à terre ; et la jambe qui est en l'air s'étant approchée de celle qui est devant, et sur laquelle vous vous êtes élevé, vous pliez sur celle qui a fait ce premier pas, et l'autre étant pliée se porte en-arrière à la quatrième position, et vous vous élevez dessus ; ce qui finit ce pas.

ou CAPRIOLE, s. f. terme de Danse, élévation du corps, saut leger et agile que les danseurs font ordinairement à la fin des cadences.

Friser la cabriole, c'est agiter les pieds avec vitesse tandis qu'ils sont en l'air. En matière de danse, la cabriole est la même chose que le saut. La demi-cabriole est lorsqu'on ne retombe que sur l'un des pieds. Voyez SAUT.

CABRIOLE, en terme de Manège, est un saut vif que le cheval fait sans aller en avant, de façon qu'étant en l'air il montre les fers, détache des ruades aussi loin qu'il peut les porter, et fait du bruit avec les pieds. Ce mot vient de capreolare, et celui-ci de capreolus.

S. m. (Danse) c'est un pas qui est ordinairement précédé d'un coupé, ou d'un autre pas qui conduit à la deuxième position d'où il se prend. Il se fait en allant de côté, soit à droite, soit à gauche.

Si l'on veut, par exemple, faire ce pas du côté gauche, il faut plier sur les deux jambes, et se relever en sautant à demi : en prenant ce mouvement sur les deux pieds, la jambe droite s'approche de la gauche pour retomber à sa place, et la chasse par conséquent, en l'obligeant de se porter plus loin à la deuxième position. Cela doit s'exécuter très-vite, parce que l'on retombe sur le droit, et que la jambe gauche se pose incontinent à la deuxième position. Comme on en fait deux de suite, au premier saut l'on retombe et l'on plie, et du même temps on ressaute en portant le corps sur le droit ou sur le gauche, selon que le pas qui suit le demande.

S. m. en terme de Danse, ce sont trois manières différentes de sauter ; la première est sautée avant le pas, la seconde après le pas, et la troisième en faisant le pas. Sait le menuet pour exemple.

La première manière s'exécute après avoir fini le pas de menuet ; on porte entièrement le corps sur le pied gauche, auprès duquel on approche le droit à la première position : ensuite on plie dessus le gauche, et l'on se relève en sautant. C'est ce qu'on appelle sauter à cloche-pié, et sauter avant le pas.

S. m. (Danse) c'est un saut leger et brillant, pendant lequel les deux pieds du danseur se croisent rapidement, pour retomber à la troisième position. Voyez POSITION.

L'entrechat se prend en marchant, ou avec un coupé. Le corps s'élance en l'air, et les jambes passent également à la troisième position.

Il n'est jamais entrechat qu'il ne soit formé à quatre ; on le passe à six, à huit, à dix, et on a vu des danseurs assez vigoureux pour le passer à douze.