S. m. (Géographie) langue de terre entre deux mers ou deux golfes, laquelle joint une presqu île au continent, de la même manière que le cou joint la tête au tronc du corps. Les plus considérables entre les isthmes sont :

L'isthme de Corinthe, qui joint la Morée au reste de la Grèce ; il est situé entre le golfe de Lépante et le golfe d'Engia.

L'isthme d'Erizzo qui joint le mont Athos au reste de la Macédoine.

L'isthme de Malaca, qui joint la presqu île de ce nom au royaume de Siam, entre le détroit de Malaca et le golfe de Siam.

L'isthme de Panama, qui joint l'Amérique septentrionale à l'Amérique méridionale, ou en d'autres termes, le Mexique au Pérou ; il est situé entre la mer du nord et la mer du sud. Wafer (Lionnel) en a donné la description en Anglais, Lond. 1704. in -8°.

L'isthme de Romanie, qui joint la presqu île de Romanie au reste de cette province ; il est situé entre le golfe de Mégarisse et la mer de Marmora.

L'isthme de Suez, qui joint l'Afrique à l'Asie, entre la Méditerranée et la mer Rouge.

L'isthme de Zacala, qui joint la Tartarie Crimée, ou Chersonese Taurique, avec la Tartarie précopite ; il est placé entre la mer Noire et le Palus méotide.

Mais il faut remarquer ici que dans tous les auteurs grecs, quand ils disent simplement l'isthme, sans rien ajouter, ils entendent l'isthme de Corinthe, situé, comme on l'a dit, dans le passage qui joint la Grèce méridionale à la septentrionale, ou ce qui revient au même, le Péloponese au reste de la Grèce : il a de largeur 36 stades selon Hérodote, 5 mille pas selon Méla, c'est-à-dire une grande lieue d'Allemagne, ou environ deux lieues de France. On a tenté plusieurs fois mais inutilement de le percer, et de joindre les deux mers par un canal. Quatre empereurs romains ont formé ce projet, et pour l'exécuter se sont engagés dans de grandes dépenses ; mais avec toute leur puissance ils ne purent en venir à bout, ce qui donna lieu au proverbe grec, entreprendre de percer l 'isthme, pour dire tenter l'impossible. Neptune avait dans cet isthme un temple célèbre, à côté duquel était un bois de pins qui lui avait été consacré, et c'est près de là qu'on célébrait les jeux isthmiques. Voyez ISTHMIQUES jeux. (D.J.)

ISTHME, (Anatomie) Les Anatomistes donnent ce nom à plusieurs parties du corps humain, surtout à cette partie étroite de la gorge qui est située entre les deux glandes thyroïdiennes. Voyez GORGE et THYROÏDIENNES.