(LE) Géographie anc.) Granicus, rivière de la Troade en Asie. Elle a sa source au mont Ida, coule en serpentant tantôt vers le S. E. tantôt vers le N. O. et enfin se tourne vers le N. N. O. avant que de tomber dans la Propontide.

Cette rivière si fameuse par la première bataille que le plus grand capitaine de l'antiquité gagna sur ses bords, ne doit point perdre son nom quand on parlera d'Alexandre, de Darius, et des temps reculés. Les Turcs l'appellent Sanson ; elle est aujourd'hui très-petite, presque à sec en été, et cependant se déborde quelquefois considérablement par les pluies. Son fond n'est que sablon et gravier, et les Turcs qui négligent entièrement de nettoyer les embouchures des rivières, ont laissé combler celle du Granique ; aussi n'est-il plus navigable par cette seule raison, et même près de la mer où il est assez large. On le traverse au-dessous d'un village nommé Sousighirli, sur un mécant pont de bois à piles de pierre, qui sont peu assurées. Voyez les voyages de Spon, de Lucas, de Wheeler, et de Tournefort. (D.J.)