(Géographie) île du royaume d'Espagne dans la Méditerranée, au nord-est et à 10 lieues de l île Majorque. Elle s'étend du nord-ouest au sud-est, l'espace de 12 ou 15 lieues, de sorte qu'elle peut avoir 40 à 50 lieues de long, sur 2 de large : elle appartient aux Anglais.

Cette île est nommée Minorca, parce qu'elle est la moindre des îles Baléares. Son terrain, quoique montueux, ne laisse pas de produire presque toutes les choses nécessaires à la vie, excepté l'huile, à cause que cette île est fort exposée aux frimats du nord. Elle ne le cede point à Majorque, pour l'abondance des animaux sauvages et domestiques. Il s'y trouve en particulier d'excellents mulets. Les anciens lui ont donné le nom de Nura, sans qu'on en puisse deviner la raison.

Son port qu'on nomme Port-Mahon, est un des plus beaux de l'univers. Nous en ferons un article séparé.

Citadella, capitale de l'ile, est extrêmement fortifiée. Les français ne l'ont prise en 1756, que par ces coups du hasard, qui sont quelquefois couronnés du succès.

La lat. de Minorque est entre le 39 et le 40 degré ; long. 21. 30. jusqu'au 22. degré. (D.J.)