(Géographie) peuple d'Asie dans la Sibérie, aux environs de l'Oby, d'où il s'étend jusqu'au Jénisca qui le termine à l'E. Il est borné au N. par le cercle polaire, et au S. par les Calmoucks. Il fait partie de la Tartarie russienne.

Les Ostiaques habitent sous le 60 degré de latitude. Ils sont petits et mal faits ; ils vivent de poisson ou de viande crue ; ils mangent la chair de toutes les espèces d'animaux sans aucun apprêt ; ils boivent plus volontiers du sang que de l'eau ; ils sont idolâtres, et errants comme les Lapons et les Samoyédes. Ils ne veulent pour femmes que des filles qui ont eu commerce avec d'autres hommes, etc.

Cet exposé n'est qu'un échantillon des usages et de la stupidité de ce peuple. On trouvera de plus grands détails dans les mémoires sur l'état de la Russie, imprimés à Amsterdam en 1725. On dit qu'on a amené plusieurs de ces idolâtres à la connaissance de l'Evangile sur la fin du règne de Pierre le grand. (D.J.) Voyez OSTIAKS.