Géographie

(Géographie) terme espagnol qu'on prononce poulo, et qui veut dire ile. Ainsi pulo-Canton, pulo-Condor, pulo-Lout, pulo-Timon, etc. veulent dire île de Canton, île de Condor, île de Lout, île de Timon, etc. Voyez ces mots.
S. m. (Géographie) peuple de la basse Hongrie et de l'Esclavonie, qui professe la religion grecque sous un patriarche ou métropolitain, qui réside à Esseck. Ce peuple fournit de très-bons soldats.
ou ROTONDE, (Géographie) petite île anglaise située par les 16 degrés 54 minutes dans la partie septentrionale des îles Antilles entre Nieves et Montserate ; le milieu de cette île est occupé par une grosse montagne ronde en forme de dôme, qui lui a fait donner le nom qu'elle porte ; du reste ce lieu est médiocre, et n'a rien qui le distingue.
(Littérature et Géographie) nom que les Latins donnaient à certains ruisseaux dont on détournait l'eau pour arroser les jardins et les prairies aux environs de la ville de Rome. C'est Festus qui le dit. On donne différentes origines à ce mot retrices ; la plus vraisemblable est celle qui dérive du grec , qui veut dire un ruisseau. (D.J.)
S. f. (Géographie) est le nom qu'on donne quelquefois dans l'Arithmétique, à la méthode de faire les deux règles les plus difficiles ; savoir, la multiplication et la division, par le moyen des deux plus faciles, savoir, l'addition et la soustraction, en employant pour cela de petits bâtons ou lames, sur lesquelles certains nombres sont écrits, et dont l'on change la disposition, suivant certaines règles.