Géographie

(Géographie) province maritime d'Angleterre au diocése d'Oxford, avec titre de comté. Elle a 130 milles de tour, et environ 534 milles arpens. L'air y est bon, et le terrain fertile en blé, fruits et pâturages. Elle est arrosée par la Tamise, le Cheweld, le Windruds, l'Evenlode, etc. Richard Plot vous instruira de l'histoire naturelle de cette province ; son ouvrage intitulé, the natural history of Oxford-shire, a paru pour la première fois à Oxford, en 1676 in-fol. mais il a été réimprimé en 1686 et en 1705. (D.J.)
(Géographie) grande province du Japon dans l île de Niphon, dont elle fait la pointe septentrionale du côté de l'orient. (D.J.)
(Géographie) ville d'Egypte, sur la rive occidentale du Nil dans un nôme dont elle était la capitale, et qui prenait d'elle le nom d'Oxyrynchites nomos. Elle prenait elle-même le sien d'un poisson qu'on y adorait, et que l'on appelait Oxyrynque, , à cause de son museau pointu. Ce poisson avait un temple dans cette ville ; et Strabon, l. XVII. p. 812. observe que les autres peuples de l'Egypte l'adoraient aussi. Aelien, l. X. c. xlvj. dans son histoire des animaux, n'a eu garde d'oublier un poisson à qui l'on avait rendu de si grands honneurs. L Oxyrynque, dit-il, est nourri dans le Nil, et il y a un nôme qui en prend le nom ; ce poisson y est honoré d'un culte religieux. Etienne le géographe dit la même chose.

voyez OIE.

OYE, (Géographie) petite ville de France dans le Boulonnais, capitale d'un comté de même nom, pagi Oviensis ; les Anglais l'ont possédée jusqu'à la prise de Calais ; elle est à 1 lieue de Graveline, 2 de Calais, 61 de Paris. Long. 19. 35. lat. 51. (D.J.)

(Géographie) peuple de l'Amérique septentrionale dans la Louisiane, au couchant du fleuve Mississipi. Il occupe un pays situé autour de plusieurs rivières, dont la principale prend le nom de rivière des Ozages, et toutes vont se perdre dans le Missouri. (D.J.)