Géographie

(Littérature et Géographie) nom que les Latins donnaient à certains ruisseaux dont on détournait l'eau pour arroser les jardins et les prairies aux environs de la ville de Rome. C'est Festus qui le dit. On donne différentes origines à ce mot retrices ; la plus vraisemblable est celle qui dérive du grec , qui veut dire un ruisseau. (D.J.)
S. f. (Géographie) est le nom qu'on donne quelquefois dans l'Arithmétique, à la méthode de faire les deux règles les plus difficiles ; savoir, la multiplication et la division, par le moyen des deux plus faciles, savoir, l'addition et la soustraction, en employant pour cela de petits bâtons ou lames, sur lesquelles certains nombres sont écrits, et dont l'on change la disposition, suivant certaines règles.

(LE) ou REBRE, (Géographie moderne) petite rivière de France dans le Dauphiné. Elle a sa source près de Montmorin, forme deux branches qui baignent la ville de Montelimart, et qui toutes deux, vont se jeter sur la rive gauche du Rhône. (D.J.)
terme de Géographie ; ce mot veut dire sable en allemand, en flamand, en anglais, et dans les autres langues dérivées de la langue teutonique. Il entre très-souvent dans la composition des mots géographiques de ces langues, et toujours dans la signification de sable. (D.J.)
ou SELASIA, ville du Péloponnèse, dans la Laconie, sur le fleuve Oenus, selon Polybe, l. II. c. lxv. Pausanias, l. II. c. ix. ajoute que les Achéens, assistés d'Antigonus, défirent Cléomene, et saccagèrent Sélasie. (D.J.)