Géographie

ou ADANA, aujourd'hui Malmestra, (Géographie) s. f. ville de Cilicie, dans l'Anatolie.
S. f. ville de la province de Cyrene en Afrique ; ainsi nommée d'Adrien, Empereur.
la mer (Géographie) c'est le golfe de Venise. Elle est appelée Adriatique, selon Strabon, du fleuve Adria.

(Géographie) l'une des quatre parties principales de la terre. Elle a depuis Tanger jusqu'à Suez environ 800 lieues ; depuis le Cap-verd jusqu'au cap Guadafui 1420 ; et du cap de Bonne-Espérance jusqu'à Bone 1450. Long. 1-71. lat. mérid. 1-35. et lat. sept. 1-37. 30.

On ne commerce guère que sur les côtes de l'Afrique ; le dedans de cette partie du monde n'est pas encore assez connu, et les Européens n'ont guère commencé ce commerce que vers le milieu du xjv. siècle. Il y en a peu depuis les royaumes de Maroc et de Fez jusqu'aux environs du Cap-verd. Les établissements sont vers ce cap et entre la rivière de Sénégal et de Serrelionne. La côte de Serrelionne est abordée par les quatre nations : mais il n'y a que les Anglais et les Portugais qui y soient établis. Les Anglais seuls résident près du cap de Misérado. Nous faisons quelque commerce sur les côtes de Malaguette ou de Greve : nous en faisons davantage au petit Dieppe et au grand Sestre. La côte d'Ivoire ou des Dents est fréquentée par tous les Européens ; ils ont presque tous aussi des habitations et des forts à la côte d'Or. Le cap de Corse est le principal établissement des Anglais : on trafique peu à Asdres. On tire de Benin et d'Angole beaucoup de Nègres. On ne fait rien dans la Cafrerie. Les Portugais sont établis à Sofala, à Mozambique, à Madagascar. Ils font aussi tout le commerce de Melinde. Nous suivrons les branches de ces commerces sous les différents articles CAP-VERD, SENEGAL, etc.

(Géographie) royaume et ville de même nom, dans la Nigritie en Afrique. Long. 20. 15. lat. 19. 10.