Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Histoire moderne
S. m. pl. (Histoire moderne) espèce de dervis ou de religieux turcs, ainsi nommés de Mevéleva leur fondateur. Ils affectent d'être patiens, humbles, modestes et charitables : on en voit à Constantinople conduire dans les rues un cheval chargé d'outres ou de vases remplis d'eau pour la distribuer aux pauvres. Ils gardent un profond silence en présence de leurs supérieurs et des étrangers, et demeurent alors les yeux fixés en terre la tête baissée et le corps courbé. La plupart s'habillent d'un gros drap de laine brune : leur bonnet, fait de gros poil de chameau tirant sur le blanc, ressemble à un chapeau haut et large qui n'aurait point de bords. Ils ont toujours les jambes nues et la poitrine découverte, que quelques-uns se brulent avec des fers chauds en signe d'austérité. Ils se ceignent avec une ceinture de cuir, et jeunent tous les jeudis de l'année. Guer, mœurs des Turcs, tome I.

Au reste, ces mevélevites, dans les accès de leur dévotion, dansent en tournoyant au son de la flute, sont grands charlatants, et pour la plupart très-débauchés. Voyez DERVIS.



Affichages : 846