S. m. (Histoire moderne) feuilles d'arbres dont les Chingulais ou habitants de l île de Ceylan se servent pour écrire ; elles reçoivent facilement l'impression du stylet, mais on ne peut point les plier sans les rompre.