S. m. (Antiquité grecque) , grand magistrat d'Athènes ; il y avait six thesmothetes qu'on tirait du nombre des neuf archontes, et qu'on élisait tous les ans, pour être les surveillans et les conservateurs des loix. Les six derniers archontes d'Athènes étaient appelés d'un nom commun thesmothetes, parce qu'ils avaient une intendance particulière sur les loix. Leur principal devoir était de veiller à leur intégrité, de s'opposer aux nouvelles loix, avant qu'elles eussent été examinées, et de maintenir les anciennes dans toute leur pureté. Ils jugeaient ce qui regarde l'adultère, les insultes, les calomnies, les fausses inscriptions et citations, la corruption des magistrats et des juges inférieurs, les fraudes des marchands et des contrats de commerce ; ils pouvaient convoquer les assemblées extraordinairement, quand les affaires le requéraient, punir de la peine du talion les faux accusateurs, et marquer le rang des juges et des assesseurs. Pour entendre ce mot assesseur, il faut savoir que les trois premiers archontes se choisissaient chacun deux coadjuteurs pour former leur tribunal ; c'étaient comme des conseillers ; ils les présentaient au sénat, et les faisaient agréer au peuple. On pouvait appeler de leurs jugements, et dans le cas d'appel, c'était à eux d'introduire les parties au tribunal où la cause était renvoyée. (D.J.)