Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Antiquité romaine
(Géographie ancienne et Histoire romaine) montagne située au-delà du Téveron, à trois milles de Rome, aux confins des Sabins et des Latins, sur la route qui mène à Crustumérie : ce qui a donné lieu à Varron d'appeler la fuite du peuple qui s'y rendit, secessio crustumerina. Cette colline fut nommée dans la suite le mont-sacré, ou parce que le peuple après s'être réconcilié avec les Patrices, y éleva un autel à Jupiter qui inspire la terreur, en mémoire de la frayeur dont il avait été saisi en y arrivant, ou parce que les lois qu'on y porta de l'accommodement, devinrent si respectables, que quiconque aurait osé attenter à la personne d'un tribun du peuple, était regardé comme l'objet de l'exécration publique, et sa tête était proscrite comme une victime, qu'il était permis à quiconque d'immoler à Jupiter.
Affichages : 1029