Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Antiquité romaine
S. f. (Histoire romaine) charge du préteur chez les Romains, et la seconde dignité de la république, voyez PRETEUR.

L'an 386 de Rome, les patriciens obtinrent cette nouvelle dignité créée pour rendre la justice dans la ville, et considérée comme un supplément du consulat. Comme le dictateur avait pour vice-gèrent le général de la cavalerie, et les consuls leurs lieutenans, le préteur avait aussi à ses ordres les questeurs qui dépendaient particulièrement de lui, et sur lesquels il se reposait d'une partie des affaires. L'an de Rome 677, Sylla étant dictateur, ordonna que personne ne serait reçu à la charge de préteur, qu'il n'eut passé par celle de questeur, et qu'aucun citoyen ne pourrait parvenir au consulat, qu'après avoir exercé la préture ; et même qu'il ne pourrait obtenir la même dignité une seconde fois que dix ans après l'avoir exercée. Philon, plébéien, parvint à la préture, mais c'est le seul plébéien, de ma connaissance, qui l'ait obtenue du temps de la république. (D.J.)



Affichages : 1257