Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Antiquité romaine
S. m. (Histoire romaine) c'est parmi nous, comme tout le monde le sait, le nom du second mois de l'année, à commencer par Janvier. Il n'a que 28 jours dans les années ordinaires, et 29 dans les bissextiles, à cause d'un jour intercalaire qu'on y ajoute. Voyez BISSEXTILE.

On écrivait autrefois febvrier, et cette orthographe approchait davantage du mot latin februarius, à qui Festus donne les deux origines suivantes.

Februarius, dit-il, mensis dictus, quòd tum, id est extremo mense anni, populus februaretur, id est lustraretur, ac purgaretur. Cette étymologie parait naturelle. Le peuple romain faisait des sacrifices pendant les douze derniers jours de l'année, pour se purifier et pour demander aux dieux le repos des âmes de ceux qui étaient décédés ; et comme ces sacrifices et ces purifications étaient appelés februa, on nomma le mois où l'on faisait ces sacrifices et ces purifications februarius. Ovide assure la même chose : tout ce qui servait, dit-il, à nous purifier, était appelé februa par nos ancêtres ; d'où il conclut, mensis ab his dictus.

La seconde étymologie du mot février, peut venir, selon Festus, de ce que ce mois était consacré à Junon, que les Romains appelaient februata ou februalis ; c'est pourquoi ils l'honoraient d'un culte particulier pendant le mois de Février.

Enfin Ovide nous donne une dernière étymologie du mot februarius : elle peut encore venir, dit-il, de ce que dans ce mois on faisait des sacrifices sur les tombeaux, et que par le moyen de ces solennités funèbres, l'on purifiait le temps ; mais je m'en tiens toujours à la première étymologie de Festus.

Le mois de Février n'était point dans le calendrier de Romulus ; il fut ajouté par Numa Pompilius ; de là vient que dans les premiers siècles de Rome, Février était le dernier mois de l'année, comme il parait par le passage de Festus, que nous avons cité. Février précéda Janvier jusqu'au temps où les Décemvirs ordonnèrent qu'il deviendrait le second mois de l'année, et suivrait Janvier immédiatement.

Le Soleil, durant la plus grande partie de ce mois, parcourt le signe du Verseau, et vers la fin il entre au signe des Paissons. Voyez SIGNE. Article de M. le Chevalier DE JAUCOURT.



Affichages : 2109