Antiquité romaine

S. m. Liburnus, (Histoire romaine) huissier qui appelait les causes qu'on devait plaider dans le barreau de Rome ; c'est ce que nous apprenons de Martial qui tâche de détourner Fabianus, homme de bien, mais pauvre, du dessein de venir à Rome où les mœurs étaient perdues ; procùl horridus liburnus ; et Juvenal dans sa quatrième Satyre,

Primus, clamante liburno,

Currite, jàm sedit.

L'empereur Antonin décida dans la loi VII. ff. de integ. restit. que celui qui a été condamné par défaut, doit être écouté, s'il se présente avant la fin de l'audience, parce qu'on présume qu'il n'a pas entendu la voix de l'huissier, liburni. Il ne faut donc pas traduire liburnus par crieur public, comme ont fait la plupart de nos auteurs, trop curieux du soin d'appliquer tous les usages aux nôtres. (D.J.)

(Antiquité romaine) endroits particuliers que les empereurs faisaient construire dans l'enceinte de leurs palais, ou tout auprès, pour se donner le divertissement des jeux, des combats de gladiateurs ou de bêtes féroces, hors de la foule, &, pour ainsi dire, dans leurs domestiques.

Lampride, dans la vie d'Eliogabale, fait mention des Lusoria que les empereurs avaient à Rome. Domitien en avait un à Albe, dont il est parlé dans Juvenal, sat. IV. vers. 99. et dans son ancien scholiaste. Lactance parle de celui de Valere Maximien, dans lequel il se plaisait à faire déchirer des hommes par des ours furieux. A Constantinople, il y avait deux de ces lusoria, l'un dans la quatorzième région, et l'autre dans la première auprès du grand palais.

S. m. (Antiquité romaine) Le macellum de Rome n'était point une boucherie, mais un marché couvert situé près de la boucherie, et où l'on vendait non-seulement de la viande, mais aussi du poisson et autres victuailles. Térence nous la peint à merveille, quand il fait dire par Gnathon, dans l'Eunuque, act. II. scène iij.

Intereà loci ad macellum ubì advenimus,

Concurrunt laeti mi obviam cupedinarii omnes,

Cetarii, lanii, coqui, fartores, piscatores, aucupes.

" Nous arrivons au marché : aussi-tôt viennent au-devant de moi, avec de grands témoignages de satisfaction, tous les confiseurs, les vendeurs de marée, les bouchers, les traiteurs, les rôtisseurs, les pêcheurs, les chasseurs, etc. "

PIERRE, manalis lapis, (Antiquité romaine) et dans Varron, manalis petra : c'était une pierre à laquelle le peuple avait grande confiance, et qu'on roulait par les rues de Rome dans un temps de sécheresse pour avoir de la pluie. Elle était placée proche du temple de Mars ; on lui donna peut-être ce nom, parce que manalis fons ; signifiait une fontaine dont l'eau coule toujours.
ou MANCUPIUM, (Antiquité romaine) droit de propriété d'acquisition qu'avaient les seuls citoyens romains sur tous les fonds d'Italie, et sur leurs appartenances, comme les esclaves et le bétail.