Antiquité romaine

(Histoire romaine) Les questeurs chez les Romains, étaient des receveurs généraux des finances ; leur ministère était de veiller sur le recouvrement des deniers publics, et sur les malversations que les triumvirs, appelés capitales, furent obligés d'examiner dans la suite. Le nom de questeur était tiré de la fonction attachée à cette charge.

Il y avait trois sortes de questeurs : les premiers s'appelaient questeurs de la ville, urbani, ou intendants des deniers publics, questores aerarii : les seconds étaient les questeurs des provinces, ou questeurs militaires ; les troisiemes enfin étaient les questeurs des parricides, et des autres crimes capitaux. Il ne s'agit point ici de ces derniers, qui n'avaient rien de commun avec les autres.

S. f. (Histoire romaine) la questure ainsi que l'édilité, était une magistrature qui servait à parvenir à de plus élevées ; elle était annuelle comme celle de consul, et elle ne s'obtenait, à ce qu'il parait, qu'à 25 ans au plus tôt. De-là il est facile de conclure qu'on ne pouvait avoir entrée au sénat avant cet âge, puisque pour y entrer, il fallait avoir obtenu la questure, ou exercer quelqu'autre charge. Voyez Sigonius, de antiq. juris rom. Celui qui était honoré de la questure s'appelait questeur. Voyez QUESTEUR.
(Antiquité romaine) temple consacré au repos, dont Rome avait fait une divinité. Il était hors de la porte Colline, dans le chemin nommé via lavicana, selon Tite-Live.
S. m. (Antiquité romaine) officier préposé à la garde des livres sibyllins, et chargé d'une partie des choses qui concernaient la religion, ce que faisaient auparavant les décemvirs et les duumvirs. Ils consultaient ces oracles lorsque le sénat l'avait ordonné, et en faisaient leur rapport, y ajoutant leur avis. Ces magistrats étaient aussi commis pour exécuter tout ce qui était prescrit dans le livre des sibylles, et pour faire célébrer les jeux séculaires. Ce nom leur fut donné parce qu'ils étaient au nombre de quinze dans leur origine. On croit que ce fut Sylla, dictateur, qui les établit, en créant cinq magistrats qu'il ajouta au collège des décemvirs. Quoique dans la suite ils aient été soixante, comme le prétend Servius sur le VI. liv. de l'Eneïde, Ve 63. leur nom ne changea point, et on continua à les appeler quindécemvirs ; on les créait de la même manière que les pontifes, et celui qu'ils avaient à leur tête se nommait magister collegii.

S. m. (Histoire romaine) c'était chez les anciens romains, un officier de guerre qui commandait une compagnie de cinquante hommes. C'était encore dans la police, un commissaire qui avait inspection sur cinquante familles ou maisons ; enfin on a nommé du même nom dans les monastères, un supérieur qui avait une cinquantaine de moines sous sa conduite. (D.J.)