(Géographie moderne) petite ville d'Allemagne, dans le duché de Wirtemberg, à 4 lieues au sud-ouest de Stutgard, sur la rivière de Wurm. Elle est libre et impériale, ses fortifications sont à l'antique. Long. 26. 40. latit. 48. 43.

Brentius ou Brentzen, (Jean) fameux ministre luthérien, et l'un des plus fidèles disciples de Luther, naquit à Weil en 1499 ; il devint professeur de théologie à Tubingen, se maria et fut conseiller ordinaire du duc de Wirtemberg, qui le combla de biens. Sa femme étant morte vers l'an 1550, il en épousa une autre jeune et belle, dont il eut douze enfants. Il mourut en 1570, à 72 ans : ses ouvrages ont été imprimés en 8 volumes.

Il a renchéri sur les sentiments de Luther, dans la doctrine du baptême et de l'eucharistie. D'un côté, il enseigna que le baptême n'effaçait point toutes sortes de péchés ; de l'autre, il soutint que J. C. depuis son ascension, est par-tout ; c'est ce qui a fait donner le nom d'Ubiquittaires ou d'Ubiquistes à ceux qui suivent cette opinion. Brentius était en même-temps d'un caractère modéré : de-là vient que Luther se comparait au vent qui brisait les montagnes ; mais il avait coutume de comparer Brentius, à cause de sa douceur, à ce vent paisible dont il est parlé dans le I. ou III. livre des rais, c. xix. v. 12.