(Géographie moderne) les Hollandais lui ajoutent en leur langue l'article het, qui marque le neutre. Quelques français trompés par cette prononciation, disent le Tey, parce que l'y, chez les Hollandais, se prononce comme notre ei ; et ces français ajoutent notre article à l'article hollandais, ce qui fait un plaisant effet.

Il serait difficile à présent de déterminer ce que c'est que l'Ye, ruisseau qui donne son nom à cet amas d'eau. On appelle aujourd'hui Ye, une étendue d'eau qui est entre Beverwick et le Pampus, et dont le port d'Amsterdam fait partie. C'est une continuation de la Zuiderzée, et qui lui sert de décharge dans les vents du nord. Cette étendue d'eau reçoit les eaux de plusieurs lacs de la Nord-Hollande, et celle de la mer de Harlem, à laquelle elle communique par de belles écluses. Les barques chargées passent de l'Ye dans la mer de Haerlem, par Sparendam. Voyez Y l '. (D.J.)