(Géographie moderne) ville de France, dans la Beauce, capitale du Vendômais, sur la droite du Loir, à sept lieues au nord-est de Blais, à quinze au nord-est de Tours, et à trente-sept au sud-ouest de Paris. Il y a bailliage, élection, maréchaussée, grenier-à-sel, et plusieurs couvens, entr'autres de cordeliers, de capucins, d'ursulines, etc.

Les écrits qui ont été faits dans le dernier siècle pour prouver la sainte larme de Vendôme, ne sont ni philosophiques, ni raisonnables. Je suis fâché d'y trouver celui du P. Mabillon en réponse à la dissertation de M. Thiers, qui démontrait la fausseté de cette relique, et en conséquence il en avait demandé la suppression à M. l'évêque de Blais. Long. de Vendôme 18. 44. latit. 47. 46.

Cette ville a la gloire d'avoir eu d'augustes seigneurs dont descendait Henri IV.

Louis, prince de Condé, frere du roi de Navarre, naquit à Vendôme en 1530, et fut tué en 1569 à la bataille de Jarnac, près d'Angoulême. Voyez JARNAC. (Géographie moderne)

Il eut pour fils Henri de Bourbon I. du nom, prince de Condé, sur lequel voyez JEAN D'ANGELI, Saint, (Géographie moderne)

Souchay (Jean-Baptiste) peut être regardé comme né à Vendôme ; mais il a fait ses études à Paris, où il mourut en 1746, à 59 ans ; il fut reçu de l'académie des Inscriptions en 1726, professeur d'éloquence au college royal en 1732, et deux ans après il obtint un canonicat.

On a de lui 1°. une édition d'Ausone, 2°. une traduction française de la Pseudodoxia epidemica du savant Thomas Brown, médecin, en deux vol. in-12, sous le titre d'essai sur les erreurs populaires, 3°. une édition des œuvres diverses de M. Pélisson en trois vol. in-12, 4°. des remarques sur la traduction de Josephe, par M. d'Andilly, Paris 1744, six volumes in-12, 5°. une édition des œuvres de Boileau en 1740, deux vol. in-4 °, 6°. une édition mal conçue de l'Astrée d'Honoré d'Urfé, Paris 1733, en dix volumes in-12, 7°. plusieurs dissertations dans les mémoires de l'académie des Belles-Lettres. (D.J.)