Gnossus, Cnossus (Géographie ancienne) ville de Crète célèbre dans l'antiquité ; elle fut jadis la capitale du royaume de Minos, et le propre lieu de sa résidence, quand Crète avait le bonheur de vivre sous son empire. Gnosse était entre Gortyne et Lycétus, sur la petite rivière de Ginosse, appelée par les ancien Ceratus, dont Strabon dit qu'elle prit d'abord le nom. La table de Peutinger met Gnosos à XXIII. M. P. de Gortyne vers l'orient.

Quelques-uns cherchent aujourd'hui Gnosse à Castel-Pédiada ; et d'autres, avec plus de vraisemblance, à Ginosa : ce sont au reste deux petits villages de l île de Candie, assez voisins ; mais ils n'ont plus l'un ou l'autre d'Epiménide ; ce célèbre poète philosophe, natif de Gnosse, et que Platon appelle un homme divin, ne se réveillera plus ; s'il n'avait pas commerce avec les dieux, du-moins sa sagesse porta le peuple à se le persuader. Les Athéniens affligés de la peste, lui envoyèrent des députés pour le prier de venir les soulager ; il se transporta chez eux, expia la ville avec des eaux lustrales ; lia une étroite amitié avec Solon, instruisit ce législateur des moyens les plus propres à bien gouverner, et retourna dans sa patrie, après avoir refusé les présents d'Athenes. (D.J.)