Geographie ancienne

(Géographie ancienne) fleuve de la Thrace, près de la ville de Philippes, selon Appien, Bel. civ. lib. IV. qui dit que ce fut au passage de ce fleuve que le chariot de Pluton se rompit lorsqu'il emmenait Proserpine, et que c'est en mémoire de cet accident que les Grecs avaient donné le nom de Zygactes au fleuve. L'édition de Tollius lit dans la traduction latine Zygastes, au lieu de Zygactes. (D.J.)
(Géographie ancienne) peuples d'Asie. Strabon, l. II. p. 129. et l. II. p. 492. et Etienne le géographe, les comptent parmi les peuples qui habitaient le bosphore cimmérien pris dans un sens étendu ; et le premier les place entre les Athaei et les Heniochi. Les Zygi étaient des peuples féroces adonnés à la piraterie, et qui habitaient un pays d'accès difficile. (D.J.)
(Géographie ancienne) contrée de l'Asie mineure, dans la Bithynie, selon Ptolomée, l. V. c. I. (D.J.)
(Géographie ancienne) peuples de la Libye extérieure. Ptolomée, l. IV. ch. v. les place vers la côte de la mer Méditerranée, au couchant du nôme maréotide. (D.J.)
(Géographie ancienne) ville de la Colchide ; Strabon, l. XII. p. 548. qui en parle, semble la placer près de Trapezunte ; et Etienne le géographe croit qu'elle appartenait au peuple Zygi. (D.J.)