Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Géographie maritime
(Géographie maritime ancienne) l'un des douze vents des anciens ; nos dictionnaires traduisent ce mot latin par le vent de sud-ouest, le vent qui souffle entre le midi et l'occident ; mais cette traduction n'est pas absolument exacte, parce que nous n'avons point sur notre boussole de nom qui marque au juste ce rhumb de vent des anciens : en voici la raison.

Aristote et Pline ont divisé les vents en douze ; le quart de cercle qui s'étend entre le midi, notus ou auster, et l'occident zephirus ou favonius, se trouve partagé en deux intervalles de trente degrés chacun, et ces deux espaces sont remplis par deux vents, savoir Libonotus et Africus, éloignés l'un de l'autre à distance égale.

Le premier est au milieu entre le vent d'Afrique, nommé par les Grecs, et le vent du midi nommé dans la même langue, notus en latin.

Ainsi cette division par douze, ne saurait s'accorder avec la nôtre qui est par trente-deux ; le vent dont le libonotus approche le plus, c'est le sud-ouest quart au sud ; et comme nous disons sud-ouest pour signifier le vent qui souffle au milieu précisément, entre le sud et l'ouest, d'un nom composé de ces deux ; de même les anciens ont uni les noms de lips et notus, et ont appelé libonotus le vent qui souffle précisément entre ces deux autres vents. (D.J.)



Affichages : 867