Histoire Germanique

S. m. (Hist. Germ.) dieu des anciens Saxons. On ignore si ce dieu étoit celui de la guerre, l'Arès des Grecs, le Mars des Latins, ou si c'étoit le fameux Irmin, que les Romains appellerent Arminius, vainqueur de Varus, & le vangeur de la liberté germanique.

Il est étonnant que Schedius qui a fait un traité assez ample sur les dieux des Germains, n'ait point parlé d'Irminsul ; & c'est peut-être ce qui a déterminé Meibom à publier sur cette divinité, une dissertation, intitulée Irminsula Saxonica. Je ne puis faire usage de son érudition mal-digérée ; je dois au lecteur des faits simples, & beaucoup de laconisme.

S. m. (Histoire germanique) ce mot signifie comte du Rhin ; c'est le nom qu'ont pris autrefois les gouverneurs que l'empereur envoyait avec ce titre dans les villes ou les provinces, et qui par succession de temps, s'en sont rendus seigneurs et propriétaires. Voyez BURGGRAVE, LANDGRAVE, etc. (D.J.)