Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Histoire de Pologne
S. f. (Histoire de Pologne) on appelle starostie en Pologne, des terres que les rois de Pologne distribuent comme bon leur semble, pourvu que ce soit à des Polonais. Autrefais elles faisaient le domaine de ces princes, et c'est pour cela qu'on les nomme biens royaux. Sigismond - Auguste céda volontairement ce domaine aux gentilshommes, pour leur aider à soutenir leurs dépenses militaires. Il se réserva seulement, pour lui et pour ses successeurs, le droit de nommer à ces seigneuries, et que le trésor de la république jouirait du revenu pendant la vacance, jusqu'à la nomination d'un staroste, comme les rois de France ont droit de jouir des évêchés et autres bénéfices de leur nomination par économat. Outre cela il chargea les starosties d'un impôt appelé quarta (kwarta), parce qu'il est la quatrième partie du revenu de la terre, ce qui fait avec ce qu'on lève sur les biens d'église, le fonds pour l'entretien des arsenaux, de l'artillerie, et de la cavalerie polonaise.

Il y a deux sortes de starosties, les unes simples, les autres à juridiction. Ces dernières sont un triounal appelé grode, avec un juge, et un tabellionage, où s'enregistrent tous les actes passés dans le ressort de la starostie, les protestations, les contrats, et autres ; comme elles ont aussi le privilege de pouvoir juger à mort, les femmes ne possèdent jamais de ces sortes de starosties, ni aucun jeune homme avant sa majorité. (D.J.)



Affichages : 1243