Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Géographie ancienne & moderne
LES, (Géographie ancienne et moderne) en latin Mauri, peuples d'Afrique, qui selon les temps, ont eu une étendue plus ou moins considérable.

Sous les Romains on appelait Maures, les habitants naturels des trois Mauritanies. Ces peuples abandonnèrent à ces maîtres du monde, toutes les côtes de leur pays, et leur payèrent des tributs, pour posséder en paix leurs campagnes. Ils en agirent de même avec les Vandales qui inondèrent l'Afrique, et se cantonnèrent dans l'intérieur du pays vers les montagnes ; mais ils goutèrent le Christianisme que les Vandales avaient répandu dans leurs climats. Avec le temps, les califes de Bagdat ayant fait de grandes conquêtes le long de la Méditerranée en Afrique, les Sarrasins qui s'y étendirent, y portèrent le Musulmanisme.

Les Maures étant ainsi devenus mahométants, à l'exemple des Sarrasins leurs maîtres, seraient vraisemblablement demeurés en Afrique, si le comte Julien ne les eut point appelés en Espagne. Dès qu'ils eurent connu l'heureux climat de l'Hespérie, ils s'y fixèrent, s'y multiplièrent, la remplirent de leurs compatriotes ; et leur général n'agissant pas longtemps au nom du calife, se fit souverain lui-même. On sait comme les rois d'Espagne ont repris peu-à-peu sur les Maures, les royaumes qu'ils avaient fondés très-promptement. Ces Afriquains chassés d'Espagne, retournèrent en Afrique, et continuèrent d'y exercer le Mahométisme.

Il faut aujourd'hui distinguer les pays des Maures où ils dominent, de ceux où ils jouissent seulement d'une liberté qui n'est guère différente de la servitude. Les Maures, par exemple, sont les maîtres aux royaumes de Maroc et de Fez, qui répondent à la Mauritanie Tingitane des anciens ; mais il n'en est pas de même à Alger, la milice composée de turcs et de renégats, y a la souveraine puissance. Voyez MAURITANIE.



Affichages : 478