Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Histoire ancienne & mythologie
ou ANTHESTERIES, s. f. pl. (Histoire ancienne et Mythologie) fêtes que les Athéniens célébraient vers le printemps du mois appelé anthistérion, du mot Grec ἄνθος, parce qu'alors la terre est couverte de fleurs. Pendant cette fête, que quelques-uns croient avoir été consacrée à Bacchus, les maîtres faisaient grande chère à leurs esclaves, comme les Romains dans leurs saturnales. On pense aussi que toutes les fêtes de Bacchus, surnommé anthius ou fleurissant, étaient nommées en général anthisteries, quoique diversifiées par d'autres titres particuliers, tels que pithagiae, chytra, &c.

Quelques-uns pensent que ce nom vient du mont Antherion où s'en faisait la solennité ; que ces fêtes duraient trois jours, le 11, le 12 et le 13 de chaque mois ; et chacune avait un nom différent, pris des cérémonies ou des occupations qui remplissaient chaque journée. La première s'appelait , c'est-à-dire l'ouverture des vaisseaux, parce qu'on y mettait le vin en perce et qu'on le goutait. Le second jour se nommait , congii, d'une mesure contenant environ le poids de 20 livres ; on buvait ce jour-là le vin préparé la veille. Quant au troisième, on l'appelait , chauderons, à cause que ce jour-là on faisait bouillir toutes sortes de légumes, auxquels il n'était pas permis de toucher, parce qu'ils étaient offerts à Mercure. (G)



Affichages : 746