Géographie & histoire

S. f. (Histoire et Géographie) Il est difficile de fixer les limites de l'ancien royaume d'Austrasie. Il comprenait, à ce qu'on dit, l'espace de terre contenu entre le Rhin, l'Escaut, la Meuse, et les monts de Vosge. On y ajoute la province que nous appelons aujourd'hui Lorraine, et que les Latins nomment quelquefois Austrasie, l'ancienne France et les contrées conquises au-delà du Rhin. Thierri I. fut le premier roi d'Austrasie. Clotaire, dit le vieux, la réunit à la couronne ; elle en fut séparée après sa mort, et Sigebert son fils la posséda. Elle fut réunie à la couronne pour la seconde fais, sous Clotaire II. qui l'en sépara lui-même en faveur d'un de ses fils naturels appelé Sigebert second. On croit que Dagobert, fils de Sigebert, lui succéda en Austrasie, et qu'après Dagobert l'Austrasie fut réunie à la couronne pour la troisième fois : ce qu'il y a de sur, c'est qu'elle n'eut plus de roi. Le royaume d'Austrasie s'appelait aussi le royaume de Metz, et ses villes principales étaient Blamont, Amance, Bar-le-Duc, Dieuze, Espinal, Pont-à-Mousson, Charmes, Metz, Mirecourt, Nanci, Toul, Verdun, Neuf-Château, Raon, Remiremont, Vaudemont.
(Géographie et Histoire) peuples de la Tartarie déserte, qui adoraient le soleil, ou un morceau de drap rouge élevé en l'air, qui en était apparemment la bannière ou le symbole.
S. m. pl. (Géographie et Histoire) peuples de Thrace ainsi nommés du fleuve Bithis. Il y a eu dans la Scythie des femmes de ce nom qui avaient, dit-on, à un des yeux la prunelle double, la figure d'un cheval à l'autre, et le regard si dangereux, qu'elles tuaient ou ensorcelaient ceux sur qui elles l'attachaient. Voyez cette fable dans Pline. liv. VII. c. ij.
S. m. pl. (Géographie historique) nom d'un peuple composé de différentes nations, et soutenu par des colonies que les anciens Gaulois envoyaient en Espagne, en Portugal, en Italie, en Allemagne, et dans la grande Bretagne. Ce peuple habitait les lieux les plus élevés de ces pays ; aussi remarque-t-on que les villes qui finissent par brica, briga, bria, sont pour la plupart situées sur des hauteurs. Voilà un peuple bien singulier. Il était dispersé dans différentes contrées, où il conservait son nom, où il affectait d'habiter les lieux hauts, et où il était entretenu par des colonies.
(Histoire et Géographie) montagne située hors de Jérusalem, du côté du septentrion, où l'on exécutait les criminels, et où l'innocence même expira sur une croix.

CALVAIRE, s. m. (Histoire ecclésiastique) chez les Chrétiens est une chapelle de dévotion où se trouve un crucifix, et qui est élevée sur une terre proche d'une ville, à l'imitation du calvaire où J. C. fut mis en croix proche de Jérusalem. Tel est le calvaire du Mont-Valérien près de Paris : dans chacune des sept chapelles dont il est composé, est représenté quelqu'un des mystères de la Passion.