Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Géographie & Astronomie
S. m. se dit, en terme de Géographie et d'Astronomie, de deux grands cercles, que l'on suppose s'entrecouper à angles droits aux pôles du monde. Voyez CERCLE.

L'un passe par les points solsticiaux, c'est-à-dire par les points où l'écliptique touche les deux tropiques ; et l'autre par les points équinoctiaux, c'est-à-dire par les points où l'écliptique coupe l'équateur : ce qui a fait donner au premier le nom de colure des solstices, et au second celui de colure des équinoxes. Voyez SOLSTICE et EQUINOXE.

Les colures en coupant ainsi l'équateur, marquent les quatre saisons de l'année ; car ils divisent l'écliptique en quatre parties égales, à commencer par le point de l'équinoxe du printemps. Comme ces cercles passent par les pôles du monde, il est évident qu'ils sont l'un et l'autre au nombre des méridiens. Voyez SAISONS.

Au reste, ces cercles étaient plus d'usage dans l'Astronomie ancienne qu'ils ne sont aujourd'hui. Ce n'est presque plus que par habitude qu'on en fait mention dans les ouvrages sur la sphère. (O)



Affichages : 1254