Marine

S. f. (Marine) lieu où l'on fait et où l'on raccommode les voiles.
S. f. (Marine) c'est la manière de porter les voiles pour prendre le vent. Il y a trois sortes de voilures pour cela : le vent arrière, le vent largue, et le vent de bouline. Voyez VENT ARRIERE, VENT DE BOULINE et LARGUE.

S. m. (Marine) petite boussole ou compas de route, qui n'est point suspendue sur un balancier, comme la boussole ordinaire, et dont on se sert sur les barques et sur les chaloupes.

VOLETS, s. m. pl. (Menuiser.) fermeture de bois sur les châssis par-dedans les fenêtres. Ce sont comme des petites portes aux fenêtres, de même longueur, de même largeur et de même hauteur que le vitrage. Il y a des volets brisés, et des volets séparément ; ceux-là se plient sur l'écoinçon, ou se doublent sur l'embrasure ; et ceux-ci ont des moulures devant et derrière.

S. f. (Marine) cordon de la poupe qui sépare le corps de la galere de l'aissade de poupe : on dit autrement la massane.
ou YAC, s. m. (Marine) bâtiment ponté et mâté en fourche, qui a ordinairement un grand mât, un mât d'avant et un bout de beaupré, avec une corne, comme le heu, et une voile d'étai. Il a peu de tirant d'eau, et est très-bon pour des petites bordées, et sert ordinairement pour de petites traversées, et pour se promener. On jugera de sa forme et de sa grandeur par les proportions suivantes.

Proportions générales d'un yacht.