Imprimer
Catégorie parente: Histoire
Catégorie : Antiquité
S. f. pl. (Antiquité) fêtes que célébraient chez les Messéniens ceux qui avaient tué cent ennemis à la guerre. Ce mot est composé de , cent, et , je tue. Ils offraient après cet explait un sacrifice du même nom. Pausanias, l. IV. rapporte d'Aristodème ou Aristomède de Corinthe, qu'il offrit jusqu'à trois sacrifices de ce genre, mais Plutarque révoque en doute cette triple hécatonphonie. (D.J.)
Affichages : 997