Imprimer
Catégorie : Logique
S. m. en Logique ; c'est un raisonnement faux, ou une erreur commise dans la démonstration, quand la conséquence est tirée de principes qui sont faux ou qui ne sont pas prouvés ; ou bien quand on glisse sur une proposition qu'on aurait dû prouver. Voyez ERREUR, RAISONNEMENT, DEMONSTRATION, etc.

Le parallogisme diffère du sophisme, en ce que le sophisme se fait à dessein et par subtilité, et le parallogisme par erreur et par défaut de lumière suffisante et d'application. Voyez SOPHISME.

Cependant MM. de Port-Royal semblent ne mettre aucune différence entre l'un et l'autre. Tous ceux qui ont cherché la quadrature du cercle ont fait des parallogismes. Voyez QUADRATURE.



Affichages : 3574