VIVACITé, (Grammaire française) ces deux mots, outre leurs anciennes significations en ont de nouvelles qui sont élégantes. On a toujours dit, un esprit vif, une imagination vive, une couleur vive ; mais on dit aujourd'hui une personne vive, un brave homme qui est fort vif sur tout ce qui regarde son honneur. On dit encore une joie vive, une reconnaissance vive, une attention vive, des manières vives. Enfin on varie ce mot de cent façons différentes.

Il en est de même de vivacité. L'ancien usage est pour vivacité d'esprit, vivacité de teint, vivacité de couleurs ; mais l'usage moderne s'étend plus loin. J'ai là dessus une vivacité incroyable, disons-nous aujourd'hui, en parlant d'une chose qu'on a fort à cœur.

Vivacité se prend quelquefois pour tendresse et pour passion ; il avait la même vivacité et les mêmes soins pour elle ; avec quelle vivacité ne s'intéressait-il pas à sa conservation.

Vivacité se dit au pluriel également ; il est colere et emporté, mais ce ne sont que des vivacités. (D.J.)

VIF, adj. vivement, vivace ; ce mot en Musique, marque un mouvement gai, vif, animé, et une exécution hardie et pleine de feu. (s)

VIF, (Architecture) c'est le tronc ou le fust d'une colonne, comme aussi la partie de la pierre qui est sous le bouzin. Ainsi on dit qu'un moilon, une pierre, sont ébouzinés jusqu'au vif, quand on en a atteint le dur avec la pointe du marteau. (D.J.)

VIF DE L'EAU, ou HAUTE MAREE, (Marine) c'est le plus grand accroissement de la marée, qui arrive deux fois le jour, de 12 heures en 12 heures. Voyez FLUX et REFLUX, REESREES.

VIF, (Arts mécaniques) épithète qu'on donne à un attelier, quand il y a un grand nombre d'ouvriers qui s'empressent à faire leurs ouvrages.